mardi 27 décembre 2011

[Affaire Reuters / Hamouri] Qui ment ?

Dans la dépêche Reuters reproduite ci-dessous, on lit clairement sous la plume de Jihan Abdalla que Salah Hamouri, membre de l'organisation terroriste FPLP, assume d'avoir voulu assassiner le Rabbin Yosef.

Mais sur le site de Reuters, cette dépêche a disparu.

Plusieurs hypothèses à partir de là :

--- Soit The Daily Star a produit un faux, ajoutant frauduleusement le sigle Reuters sur une dépêche inventée. On attend dans ce cas que Reuters dénonce la fraude.

--- Soit Reuters a initialement produit cette dépêche avant de la retirer, et dans ce cas
    --- On ne peut pas reprocher au CRIF de l'avoir citée,
    --- Reuters doit donner des explications claires sur les raisons de ce retrait, à savoir :
         * soit Reuters a subi des menaces du FPLP ou autre,
         * soit Reuters a estimé ne pas devoir nuir à Hamouri en rapportant ses propos exacts,
         * soit le journaliste Jihan Abdalla a mal compris ce qu'a dit Salah Hamouri. 


Soulignons que cette dernière hypothèse est rendue vraisemblable par le fait que la région est très bruyante. On peut parfaitement concevoir que par exemple Salah a dit : 
"j'ai envie de manger des pâtes à la bolognaise"
et, à cause du bruit, le journaliste a compris : 
"Je ne regrette pas d'avoir voulu assassiner le Rabbin Yosef". 


***




 Dépêche Reuters, signée Jihan Abdalla  sur le site du journal libanais "Daily Star"
















1 commentaire:

Naibed a dit…

* soit Reuters a subi des menaces du FPLP ou autre,

Un «autre» sans doute bien plus menaçant et surtout, bien plus à même de pourrir la vie de l'Agence Reuter, fut-ce par la sournoise voie administrative!, si celle-ci s'avisait de lui déplaire ! Et dont on devine sans peine les contours, malgré les brumes du ....Quai d'Orsay !